mercredi 31 août 2011

l'école buissonnière

Si j'étais restée dans mes souliers, j'aurais commencé l'école hier...
Si j'avais écouté ma tête, mon porte-feuille, la rationalité de la vie, mes milles et unes lettres de bienvenue que je reçois depuis quelques semaines de l'université, je ne serais définitivement pas ici à attendre qu'Adèle se réveille de sa sieste de fin d'avant-midi...
Aujourd'hui, je suis face à une autre vie, un nouveau chemin... bien différent de celui que je planifie depuis quelques années déjà.
Aujourd'hui, je suis pieds nus à espérer que je suis bien mieux comme ça que dans mes vieux souliers.
Je fais l'école buissonnière à 29 ans, pour nous donner en cadeau: du temps!

mardi 30 août 2011

Leaf art


Spanish artist Lorenzo Duran uses leaves as the canvas for his cutaway art. After washing and drying the leaf, he carefully cuts away segments in a technique akin to those of traditional spanish picado, chinese jianzhi, german scherenschnitte, or swiss papercutting.

lundi 29 août 2011

bonne rentrée!

Aujourd'hui, on pense très, très fort à Romane, Myriam, Océane, Sonia, Sylvie-Anne, Louis-Philippe, Geneviève et grand-maman!
On a, nous aussi, senti toute l'énergie de la première journée d'école.
Adèle était contente d'être, elle aussi, au coeur de l'action.
Bonne rentrée! On vous aime.

dimanche 28 août 2011

Nourishing the whole self

(Rise and shine breakfast bread)

Il y a quelque chose de très satisfaisant à voir son enfant manger, avec appétit, une salsa de melon d'eau et coriandre, une salade de quinoa ou une crème de zucchinis. Il y a aussi quelque chose de très réconfortant à aller au marché acheter les fruits et légumes frais du Québec.
Oui, en fait, il y a quelque chose de très nourrissant à voir comment, par la nourriture, on réussit à nourrir non seulement son corps mais aussi sa tête (son esprit).

Moi et Sonia suivons, pour 30 jours, un régime végétalien grace à Heather, de Beauty that moves. Tous les jours, des recettes et idées (autour d'un style de vie végétalien) nous sont présentés. À vrai dire, ça ressemble à un genre de coaching de vie zen... par la bouffe! Pensons-y... la nourriture est ce qui nous donne de l'énergie pour être attentif et présent à ce qui nous entoure. C'est la base de la santé physique oui... mais aussi de l'état mental que nous vivons dans le moment présent. Avouez que vous ne vous sentez pas le même à manger 2 oeufs tournés bacon le matin que de prendre 2 toast aux noix de macadam et un smoothie de jus de fruits frais. (est-ce que j'avais vraiment besoin de le préciser?) On le sait tous... imaginez l'effet ressenti pour un déjeuner et pour 30 jours complets! (ça me fait penser au billet Les 7 piliers du bonheur que Seb m'avait partagé il y a de ça pas très longtemps).

C'est quand on arrête de manger toute nourriture transformée et tous les produits provenant de viande animale, que l'on réalise à quel point on se sent énergisés et groundés par une alimentation presqu'uniquement végétale. C'est comme si la nourriture que l'on ingère, provenant directement de la terre avec tous ces apports vitaminiques les plus vivants,  finit par nous faire sentir notre vraie vitalité, notre énergie propulsée à son meilleur. On réalise aussi comment on se sent comme drogué par tous ces additifs chimiques glissés dans tous les sacs d'épicerie... on a des rages de sucres, de gras, de friture et de fromages!!! On se sent fatigués, les yeux creux et on a tout le temps faim. (Normal... le corps doit s'ajuster à une sorte de nettoyage naturel).

When our diet becomes filled with clean, natural food, the lymph fluid is (happily) signaled to begin removing impurities from the blood.  As the impurities begin to clear out, the body is lightened and cleansed, resulting in improved health.

Le but est d'expérimenter, d'essayer et d'oser le défi de 30 jours à se nourrir d'aliments locaux, frais et végétales qui donnent un second souffle au corps, à la tête et l'esprit. Une saine alimentation procure une meilleure présence d'esprit. Et tout ça, engendre aussi le positivisme et le goût de se prendre en main... de prendre soin de soi.

Around the world, for thousands of years, people have observed practices around food as a way to heighten spiritual experience or understanding. For some of you, this program will become such a place. As your way of eating grows cleaner and more closely connected to the earth, so will your body, mind, and spirit. Through clean food choices, healthy actions, and positive thoughts - a full cleansing is upon me

Et si je commençais, toutes mes journées, avec le meilleur déjeuner qui soit... et que s'en suivent la collation, le dîner et le souper avec une appréciation et une attention aussi vive, positive et réconfortante, alors je parviendrai peut-être à nourrir non seulement mon corps mais aussi mon esprit.

En effet, Food is meant to nourrish, not to entertain or excite. Kim John Payne, parle dans son livre  Simplicity Parenting, de simplification. La simplification du temps, des choix de vie, des jouets (de tout ce qu'on peut juste trop consommer dans nos vies en général!) et incluant aussi notre alimentation. By simplifying food at home you give young children time to try a wide variety of healthy foods and to develop a well-rounded set of preferences. Food is fundamental, and our relationship to it is a watermark of our relationship to life.

Trop drôle!

Je trouvais l'idée farfelue et amusante de manger végétalien pour 30 jours (moi qui n'a même jamais été végétarienne!)... maintenant, j'y trouve en moi une confiance et une belle conviction, celle de faire quelque chose de profondémment bon pour moi et ma famille pour au moins 30 jours... Merci So de me (nous) guider vers des chemins moins fréquentés... à tes côtés, je sens que j'aurai le courage d'oser bien des choses.

Voici une petite recette ultra géniale pour les enfants.
(comme je n'ai toujours pas réussi à faire manger des pois chiches à ma fille... voilà un dessert protéiné qui est absolument merveilleux... et plus que délicieux!)

Trempette dessert à manger avec des fruits

Ingrédients:
1 tasse de cachous
1 tasse de dattes fraiches
1/8-1/4 de tasse de sirop d'érable
2 cuillères à thé d'essence de vanille
une pincée de muscade
une pincée de sel
1/4 de tasse d'eau des dattes mise de côté

Directions:
1. Faire tremper complètement les cachous et les dattes dans des bols séparés pendant 3 heures.
2. Laver et rincer les cachous. Laver et rincer (en gardant 1/4 de tasse d'eau des dattes).
3. Mettre les dattes et cachous dans le "blinder". Ajouter le sirop (commencer avec 1/8 de tasse, et ajouter à votre goût), la vanille, la muscade, le sel et le 1/4 de tasse d'eau des dattes.
4. Broyer jusqu'à ce que la consistence soit crémeuse (ça peut prendre quelques minutes)
5. Servir avec des fruits frais (poires, pommes, raisins et pêches). 

Bon appétit!

vendredi 26 août 2011

livre d'automne


Nous avons ramassés, ce matin, les toutes premières feuilles au couleurs d'automne qui annonce silencieusement la nouvelle saison qui approche.
J'en ai fait notre premier petit livre d'automne.
(Je les ai plastifiées avec du masking tape transparent et reliées avec du fil à broder.)
J'adore créer de petites cadeaux pour Adèle durant la sieste (même s'ils passent souvent inaperçus à son réveil...)
Bonne fin de semaine!

mardi 23 août 2011

Simplicity Parenting

Using the Extraordinary Power of Less to Raise Calmer, Happier, and More Secure kids

Je me rapelle quand Adèle était encore un tout petit bébé... Elle pleurait et faisait toute une crise pour que je quitte toutes les activités ou les sorties que je planifiais. Que ce soit le ciné-bébé, les ateliers parents-enfants du CLSC, l'aqua-poussette, le yoga prénatal, les visites chez la famille, les amis, les mariages d'été... presque tout! Je n'arrivais pas à suivre mes amies, ces nouvelles mamans, qui elles, étaient capable d'amener leurs bébés n'importe où. Adèle était tellement inconsolable, que je n'avais pas le choix de retourner chez moi le coeur gros de ne pas être capable de sortir comme je le voulais, comme tout le monde faisait. Adèle nous a toujours semblé tellement sensible et consciente de tout ce qui se passait autour d'elle. Mon prof de yoga me disait: "Surtout, ne t'empêche pas de sortir parce qu'elle pleure! Elle finira par comprendre que ça fonctionne comme ça." Mais, je n'étais pas capable de la laisser pleurer... je la prennais et je quittais les larmes aux yeux chaques fois. Quand Adèle arrêtait de pleurer, c'est moi qui commençait (oui... le malheur des uns fait le bonheur des autres!) Le message d'Adèle était tellement clair: JE VEUX JUSTE RESTER À LA MAISON!!!
Et nous revenions chez nous. Moi j'était brûlée, fatiguée, stressée... à la recherche d'amandes et de jus de carottes pour aider la production de lait parce que bien sûr, la fatigue est un ennemi de l'allaitement... et bien sûr, Adèle ne prennait aucun biberon.

Je suis tombé sur le livre Simplicity Parenting... et c'est le choc total. C'est comme s'il avait mis des mots sur les lèvres de ma fille. Tout autour de moi me disait de faire plus, plus plus!... tandis que ma fille me demandait d'en faire moins, moins, moins. Il y a des livres, comme celui-là, qui nous transpersent le coeur, qui nous font vibrer, qui semblent toucher nos âmes (vraiment!)... Eh bien, Simplicity Parenting est un livre qui, bien au-delà, des statut quo et des normes sociales d'aujourd'hui, agit comme un coup de masse sur la tête et un retour à l'ordre pour nos enfants. Il donne la parole aux enfants de façon déroutante, mais aussi tellement enveloppante et inspirante.
Et si je vous donnais qu'une seule page du livre pour vous donner une idée.

Imagine your home...
  • as a place where time moves a little slower.
  • becoming less cluttered and more visually relaxing
  • with space, and time, for childhood - and with for one another every day
  • as a place where play and exploration are allowed, and honored
  • having more ease as you begin to limit distractions and to say no to the stess of too much, too fast, too soon
  • as a sense of calm and security take hold
  • becoming a place where those we love know it, by virtue of our attention, protection, and appreciation.
Bonne lecture!

samedi 20 août 2011

jusqu'à Mathys

video
 Un parc les sépare l'un de l'autre.
Elle connait le chemin qui les unira.
Comme quoi le bonheur est une trajectoire et non une destination.

jeudi 18 août 2011


Nous avons été tellement occupés ces derniers jours à faire le grand ménage de l'appartement (un grand merci à Jacinthe et Gilles pour votre aide). Chez nous, on empile et on empile jusqu'à ce que notre locker soit plein... et qu'on doive aussi faire le ménage du locker parce qu'on ne peut plus rien ranger. Ouf... Après, il nous restait le salon à décorer (la pièce la plus sombre de l'appartement) (un grand merci à Jeanne et à Syl pour votre aide). Merci d'avoir pris le temps de nous donner un coup de main afin de tout remettre en ordre. On souhaite habiter un endroit qui nous ressemble un peu plus avec le temps et ça fait du bien de voir que quelques coups de balai et de pinceaux donnent un nouveau souffle au nouveau rythme de chez nous.

On était en auto.
Il y a eu la chanson de Dumas.
Un coup de coeur.
J'ADORE!

vendredi 12 août 2011

Et si...


J'ai reçu un beau cadeau hier pour nos fête (à moi et à Seb)... des chandelles, un tissus et un mot disant: "Je souhaite que vous profitiez de l'année qui s'en vient". Ces mots ont été révélateurs pour moi durant mon souper à la chandelle avec Adèle...
Et si je restais à la maison pour profiter du temps avec elle une autre année...
Pourquoi?
Principalement parce que le bonheur d'Adèle réside dans mes bras (à 14 mois, on a encore tellement besoin de sa maman!)
Parce que le rush du 60-65 heures/ 6 jours sur 7 de travail à Seb, en plus de mes temps de cours, diminue le temps de qualité qu'elle a réellement de besoin.
Parce que le rush et le stress est néfaste dans nos vies... et encore plus chez celle d'un bébé.
Parce que j'ai envie de construire ma famille au lieu de préparer ma carrière.
Mais surtout, parce que j'ai la chance de le faire tout simplemement.
La chandelle est soufflée... la pression de la garderie et du rythme effréné de la course à la montre et à la performance est tombé... je vais profiter et savourer les beaux moments de la petite enfance encore un petit peu. L'année qui s'en vient aura surement beaucoup de choses à offrir...

mardi 9 août 2011

l'automne approche... la garderie aussi

(la couleur du sac ressemble plus à l'image du haut)
Oui l'automne approche et je sens que je dois être prête à ce qui s'en vient... un nouveau rythme à  la maison, un retour sur les bancs d'école, la garderie pour Adèle, etc. D'ici là, on doit faire un grand, grand ménage de l'appartement, peinturer le salon, popoter et confectionner quelques cadeaux pour Adèle qui passera de longues journées hors de la maison. Septembre approche et je l'avoue... j'ai peur de me perdre dans le rythme effréné d'une vie bien occupée.
Heureusement, j'ai encore quelques temps pour nous préparer à ça. J'ai cousu un sac à couches qu'elle gardera dans son casier de la garderie... un sac avec une lettre brodée qui identifie son prénom. J'espère toujours trouver le temps pour faire des choses qui l'accompagnera dans ses journées encore longtemps...
Bon mardi!

lundi 8 août 2011

la fête au mois d'août

(Adèle: 14 mois et Noé: 20 mois)

Pour nous, le mois d'août est un temps de fête. Bien sûr, il y a eu beaucoup de bonheur à la plage, d'échanges de cadeaux, de jeux... aussi des cris et des pleurs! Mais, ce qu'il y a de plus beau, c'est que les enfants apprennent à se connaître de mieux en mieux. Ils apprennent à se faire confiance, à se rapprocher, à partager... à grandir ensemble. Nous, on craque de les voir ensemble!!!
La belle fin de semaine s'est terminé sous un ciel clair. La lune s'est dessiné au dessus de la maison nous indiquant probablement le lieu de rassemblement pour le partage du gâteau. C'était écrit dans le ciel... une fête se préparait et on était les fêtés! Au plaisir de vous revoir bientôt!

mercredi 3 août 2011

en vacances!

 On était tous en vacances ces derniers jours... en vacances de garderie, de camp de jour et de travail. On en a profité pour se rassembler en campagne. Voici quelques moments magiques de la journée. On y retourne samedi pour la fête des enfants. À bientôt!